Stopper les ronflements: méthodes alternatives de traitement de l'apnée du sommeil

Dites que vous aimez !

Stopper les ronflements: méthodes alternatives de traitement de l’apnée du sommeil

L’apnée du sommeil a de nombreuses causes, dont l’obésité et l’obstruction des voies respiratoires. Les symptômes de l’apnée du sommeil sont des ronflements forts qui sont parfois interrompus par des pauses respiratoires de quelques secondes (ou minutes). Le silence est souvent suivi de fortes respirations jusqu’à ce que la respiration reprenne.
De nombreuses personnes aimeraient bien stopper les ronflements de leur compagnon ou de leur compagnes mais ne savent pas quoi faire, alors quelles sont les solutions ?
Les personnes souffrant d’apnée du sommeil ont souvent du mal à fonctionner pendant la journée et peuvent s’endormir au bureau ou même au volant d’une voiture. Cette fatigue extrême entraîne souvent la dépression, l’hypertension artérielle, la perte de mémoire et l’impuissance. C’est pourquoi un diagnostic rapide est si important et que les personnes qui souffrent d’apnée du sommeil doivent immédiatement changer leur mode de vie.

Stopper les ronflements

Voici quelques moyens de prévenir et même Stopper les ronflements :

  • Perte de poids – Si vous êtes en surpoids et souffrez d’apnée du sommeil, entamez un programme de régime qui vous permettra de normaliser votre poids. Vous devriez également éliminer le sucre et tous les aliments allergènes de votre alimentation.
  • Exercice – Même une forme légère d’exercice, comme le yoga et les étirements, aidera à soulager l’apnée du sommeil. La marche ou tout type d’exercices d’aérobic est également un remède efficace. Pratiquez des exercices de respiration profonde pour aider à nettoyer vos voies respiratoires.
  • 5-HTP – Le neurotransmetteur 5-hydroxy-trytophane (5-HTP) est un composé utilisé pour réguler les niveaux de sérotonine. Les recherches montrent que si les niveaux de sérotonine sont trop bas, l’apnée du sommeil peut survenir. Le 5-HTP aide également à libérer des hormones telles que le cortisol, qui régule les muscles utilisés pour la respiration.
  • Évitez l’alcool – Les médicaments tels que les somnifères et l’alcool peuvent détendre les muscles de la gorge, provoquant des obstructions respiratoires. Lorsque vous éliminez l’alcool, les niveaux d’oxygène dans le sang augmentent et un sommeil plus profond est possible.
  • Adoptez de bonnes habitudes de sommeil – Ne dormez pas sur le dos. Utilisez des oreillers pour surélever votre tête et vos épaules. Dormir sur le dos peut parfois amener votre langue à bloquer un passage d’air et provoquer des symptômes d’apnée du sommeil.
  • Aromathérapie – Bien que l’aromathérapie ne soit pas une panacée pour l’apnée du sommeil, les huiles aromatiques de plantes et d’herbes comme la noix de muscade, la lavande et l’orange peuvent réduire les effets les plus graves de l’apnée du sommeil.
« Apnée » est le mot grec qui signifie « sans souffle ». Lorsque vous réussirez à réguler la façon dont vous respirez pendant votre sommeil, l’apnée du sommeil fera partie du passé et vous serez plus détendu, reposé et prêt à rencontrer le monde.

Dites que vous aimez !
0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires